Vous êtes ici

  13 /  407

La mezzo-soprano Nora Gubisch prête ici sa voix incandescente au lyrisme déchiré des "Nuits hallucinées", triptyque sur des poèmes d'Henri Michaux, Tristan Corbière et Victor Hugo, donnant son titre à l'album. Thierry Escaich tient lui-même la partie d'orgue solo dans "La Barque solaire", inspirée de la mythologie égyptienne. Composé pour David Grimal, le "Concerto pour violon" traduit en musique la lutte intérieure qui tiraille le compositeur, entre des ténèbres angoissées et l'appel d'une lumière transcendante

Lié à :
La barque solaire, poème symphonique pour orgue et orchestre, Les nuits hallucinées, trois mélodies pour mezzo-soprano et orchestre, Concerto pour violon et orchestre
Message d'information

Il n'y a pas d'exemplaire pour cette notice