Vous êtes ici

  1 /  8

The Cinema of Quincy Jones

CD
Decca 2016
Disponible

Pour la première fois, voici réunies les grandes partitions de cinéma de Quincy Jones, remasterisées en version intégrale. Il a fallu mener un long jeu de pistes pour retrouver et restaurer les bandes masters concernées, pour reconstituer le puzzle d'un fragment de vie entièrement voué à l'écriture pour l'image. "J'ai voulu écrire des musiques de films dès l'âge de quatorze ans" affirme Quincy. Ce rêve est devenu réalité dix-huit ans plus tard, en 1965, avec The Pawnbroker de Sidney Lumet". Le cinéma de Quincy Jones, ce sont sept années d'une grande intensité, une parenthèse enchantée (1965-1972) prolongée par The Wiz, film de sa rencontre avec Michael Jackson, et surtout La Couleur pourpre de Steven Spielberg. L'étape cinéma va être décisive dans la reconnaissance de son talent : jusqu'alors auréolé d'une réputation d'arrangeur virtuose, c'est Hollywood qui va installer et confirmer Quincy Jones en tant que compositeur. Pour Quincy Jones, écrire pour le cinéma, c'est aussi faire la synthèse de ses différentes cultures : be bop, soul, rhythm and blues, dodécaphonisme, bossa. Objectivement, le territoire cinématographique de Quincy Jones est bien plus vaste qu'on ne l'imagine a priori. A sa manière, cette luxuriante anthologie cherche à en dresser la carte.

Public :
inconnu
EAN :
0600753732960
Contient :
6 disques compacts ; 65 min + 65 min + 69 min + 58 min + 63 min + 69 min ; livret
Langue :
anglais
Lien vers le document :
Notes :
Contient les bandes originales des films : Le Prêteur sur gages = The Pawnbroker, de Sidney Lumet (1964) ; Trente minutes de sursis = The Slender thread, de Sydney Pollack (1965) ; Mirage, de Edward Dmytryk (1965) ; M.15 demande protection = The Deadly affair, de Sidney Lumet (1966) ; Dans la chaleur de la nuit = In the Heat of the night, de Norman Jewison (1967) ; De sang froid de Truman Capote = Truman Capote's In cold blood, de Richard Brooks (1967) ; Rien ne sert de courir = Walk don't run, de Charles Walters (1966) ; L'Or se barre = The Italian job, de Peter Collinson (1969) ; The Lost man = L'Homme perdu, de Robert Alan Arthur (1969) ; John & Mary, de Peter Yates (1969) ; Guet-apens = The Getaway, de Sam Peckinpah (1972)
Contient aussi : Morceaux choisis de Q = Q's highlights
Message d'information
Localisation Section Cote Code barres Nouveauté Situation Date de retour
Médiathèque Espace Musique 521 JON 0000004549000 Non Disponible -