Vous êtes ici

Sélection 2021 musiques du monde

 

Une balade musicale entre deux continents qui débute sur la façade atlantique de l’Afrique puis rejoint les îles de l'Océan Indien en passant par la Méditerranée pour arriver au Moyen Orient.

La rumba congolaise est la spécialité de l'auteur-compositeur-interprète Héritier Watanabe. Dans son double album Tout simplement moi, il aborde des thèmes variés sur une musique teintée de positivisme, de joie de vivre et de confiance.

Dans l'album Cissoko héritage, où il joue de la kora, le musicien malien Maher Cissoko expérimente et redonne vie à la tradition des griots, inspiré par l'afro-beat, le reggae, l'afro-pop et le mbalax.

Legacy+ est un double album du légendaire militant nigérian Femi Anikilapo Kuti, qui, sur fond d'afro-beat, dénonce l'injustice sociale et la corruption politique dans son propre pays et dans le monde entier.

L'album Akôwé, interprété par le musicien béninois Serge Ananou, raconte l'histoire d'un colonisé qui tente de défendre sa double culture avec un syncrétisme musical mêlant rythmes et chants ouest-africains aux influences jazz, blues, funk et pop.

Le groupe Alostmen sort son premier album, Kologo, porteur d’un message d'espoir et de fraternité. Il est dirigé par le chanteur ghanéen Stevo Atambire, qui renouvelle les codes de luth à deux cordes en poussant son instrument vers des riffs hendrixiens inspirés par le rap, le reggae ou les traditions maliennes.

Le deuxième album de Trans Kabar (Mazine la mor) illumine à nouveau l'Île de la Réunion. Le groupe puise dans le maloya qu’il mêle avec énergie au rock, au jazz et au blues teinté de musique électronique.

Avec les mélodies d’Air, la fraicheur et la poésie du slameur comorien Ahamada Smis nous emmènent vers la joie et la conscience.

On s'approche de la Méditerranée avec l'album Fleuves de l'âme de la percussionniste tunisienne Houeida Hedfi, qui a su marier avec élégance musique traditionnelle folklorique et sonorités contemporaines.

Dans Celebration, le clarinettiste Yom et le percussionniste Léo Jassef sculptent des ambiances hypnotiques proche de Steve Reich avec une suite spirituelle contemplative imprégnée de musique jazz, classique et orientale.

L'album Yol a permis au sextet turco-néerlandais Altin Gün d'élargir son exploration du rock psychédélique turc et de la folk anatolienne en incluant une ambiance dancefloor 80's !

Après 15 ans d'absence, le groupe Papiers d'Arménie revient avec un deuxième album intitulé Guenats pachas, chanté et réalisé par Masha Gharibian avec son père Dan Gharibian (ex-membre du groupe Bratsch). Inspiré par la musique traditionnelle d'Arménie, de Grèce et de Géorgie, c’est un album empreint de souvenirs d’enfance, de détresse et d’amour contrarié par l'exil.

La famille Chemirani (Maryam au chant, Bijan au zerb et Keyvan à la percussion) s’est réunie sur le disque Hâl : ballades amoureuses afin d'atteindre le hâl, cet état extatique entre éveil et oubli de soi. Sur des textes poétiques chantés en persan et anglais, ils nous font découvrir la musique traditionnelle de l'Iran (leur pays natal) croisée avec les musiques indienne, irlandaise et arabe.

Enfin, le groupe Chico & the Gypsies a fait appel à la chanteuse marocaine Hasna al Maghribia pour enregistrer Unidos, un album aux couleurs de l'Orient et de l'Occident teinté de joie et d'amour.

Ramia