Vous êtes ici

Maïmouna Doucouré

Coup de coeur
mignonnes_vincennes

 

mignonnes_0.jpg

Maïmouna Doucouré. Mignonnes

Blaq out, 2019

 

Entre espoir et désespoir adolescent

Le film raconte l’histoire d’Amy, une Parisienne de 11 ans franco-sénégalaise qui apprend que son père prend une seconde épouse. Il se concentre sur les semaines qui précèdent le mariage. Amy voit souffrir sa mère, qui doit préparer la maison pour l’intruse tout en assumant sa vie à Paris.

Une danse osée et salvatrice : des corps qui gênent

Amy rencontre au collège un groupe de jeunes danseuses appelé "Les Mignonnes". Souhaitant s'alléger d'un contexte familial lourd, elle trouve de la légèreté en apprenant à danser seule grâce à des vidéos sur Youtube puis en rejoignant le groupe d'adolescentes. Elle leur apprend une chorégraphie qui est loin de ressembler à ce que l'on attend de leur corps à peine pubère, ce qui choquera un public lors d'un concours de danse au Parc de la Villette.

Au-delà de ces corps, ce que le film dépeint c'est une quête identitaire : comment être acceptée par ses pairs et comment vivre avec une tradition familiale où le patriarcat est difficilement remis en question ?

Mignonnes a reçu le prix de la réalisation au festival américain de Sundance 2020 et Fathia Youssouf le César 2021 du meilleur espoir féminin.

>> Notre article sur les Césars 2021

À voir également, sur le même thème : Bande de filles de Céline Sciamma, Divines de Houda Benyamina

Sylvie, mai 2021