Vous êtes ici

Lucas Harari

Coup de coeur
lucas_harari

rose_couv.jpg

Lucas Harari. La Dernière rose de l’été. 

Editions Sarbacane, 2020

 

Un écrivain en perdition

Léo, bientôt la trentaine et célibataire, rêve de devenir écrivain. En attendant, il travaille dans une laverie automatique du 18ème arrondissement de Paris. 
Un soir, son cousin Sylvain, qu’il n’avait pas vu depuis un moment, se rend dans sa laverie pour laver ses draps et ainsi couvrir son adultère. Tout semble aller pour lui, belle voiture, joli costume, et, donc, une maîtresse avec qui il souhaite prochainement partir en croisière.
Quelques jours s’écoulent et Léo reçoit un appel de son cousin. Ce dernier lui propose de garder sa maison en travaux en bord de mer. En contrepartie, il devra surveiller l’évolution du chantier.
Une aubaine pour cet écrivain en manque d’inspiration, qui arrive rapidement dans un lieu paradisiaque. Il est immédiatement attiré par son voisinage et plus particulièrement sa voisine fêtarde et sa luxueuse villa donnant accès à la plage.
Malgré ce cadre idéal, l’ambiance va changer de ton et devenir de plus en plus pesante …

Polar d’été

La Dernière rose de l'été est une bande dessinée aux graphismes superbes et très colorés avec des traits qui nous rappellent Hergé.
Harari nous transporte réellement dans ce lieu et nous donne envie d’y être. Le récit est un polar aux faux airs de romance de vacances d’été. Malgré tout, l’atmosphère mystérieuse est là dès le départ, et  l’ambiance va monter crescendo jusqu’aux premières tensions. Une histoire plutôt maîtrisée, même si la fin arrive un peu brutalement, nous laissant face à nos questions…

Romain, avril 2021

Empruntez-la !

Retrouvez tous nos coups de cœur