Vous êtes ici

Guy Bedos

bedos_vincennes

 

L'humoriste français, artiste de music-hall, acteur et scénariste est mort 28 mai 2020

Après un passage par les cours de comédie de la Rue Blanche, Guy Bedos débute simultanément sur scène et sur grand écran au milieu des années 50. Au théâtre, il s'illustre dans des pièces de Boulevard comme Monsieur chasse de Georges Feydeau ou encore Bon week-end Monsieur Benett, qui le popularisent auprès du grand public.

Rires et provocations

Alors qu'il multiplie les triomphes sur scène avec son humour cinglant, burlesque et parfois provocateur, Guy Bedos se fait de plus en plus discret à l'écran. Cet observateur malicieux du quotidien, épinglant volontiers les politiciens, apparaît ainsi au générique de Réveillon chez Bob (1984), puis retrouve Yves Robert pour Le Bal des casse-pieds (1992) auprès de Michel Piccoli et Jean Rochefort. Dès lors, à part quelques rares apparitions dans de petites productions, le comique délaisse le cinéma pour la scène.

Absent pendant 15 ans du grand écran, Bedos décide de reprendre du service en 2007 sous l’œil affuté des caméras de Véra Belmont pour Survivre avec les loups, ainsi que celles de Stéphane Kazandjian pour Moi, Michel G, Milliardaire, Maître du monde (2010) et de Stéphane Robelin pour Et si on vivait tous ensemble ? (2011). Entre temps, il est apparu à la télévision dans un court métrage (L'habit ne fait pas le moine) et dans la série Kaamelott, le temps d'un épisode de la saison 5.

 

Dans nos rayons