Vous êtes ici

Des livres et nous (septembre 2020)

 

Mardi 20 septembre 2020, les activités du club lecture Des livres et nous ont repris dans les locaux de la Résidence Renon, à la grande satisfaction des habituées…
Seule petite concession à la situation sanitaire actuelle, la séance était réservée aux résidents dûment masqués !

Pendant le confinement Lucette, une fidèle, a beaucoup lu et nous a présenté deux de ses lectures :

couleur-bonheur.jpg
Wei-Wei. La couleur du bonheur

Une plongée dans la Chine de Mao, avec ses coutumes ancestrales.
Mei-Li qui a été mariée contre son gré, se rend chez sa fille pour l’aider à élever ses enfants.
L’occasion pour elle de raconter sa vie à ses petits-enfants. 
Un roman attachant, qui témoigne des conditions de vie en Chine au vingtième siècle.

 

pain-amer.jpg
Marie-Odile Ascher. Pain amer

Après la Chine, Lucette a voyagé en Russie. En 1946, Staline propose aux « russes blancs » émigrés de rentrer.
Marina, une jeune fille élevée en France et sur le point de se marier, se voit contrainte de suivre sa famille.
Son père lui promet qu’elle pourra repartir ensuite. Mais c’est mal connaître le stalinisme et Marina restera piégée sans possibilité de retour.
Une découverte intéressante d’un pan méconnu de l’histoire soviétique.

 

Nous avons eu le plaisir d’accueillir Christiane, une nouvelle résidente, qui avait apporté le roman de Patrick Süskind, Le Parfum. Il s’agit d’une relecture.

parfum-suskind.jpg
Patrick Süskind. Le parfum

Jean-Baptiste Grenouille nait au milieu des immondices dans le Paris du XVIIIème siècle.
Il survit tant bien que mal et découvre qu’il a un odorat particulièrement développé. Il est capable de décomposer toutes les odeurs qu’il rencontre.
Attiré par le parfum d’une jeune femme rousse, il apprend à extraire les arômes des fleurs, puis des objets par effleurage à Grasse.

Un roman olfactif et dérangeant.

 

Du même auteur :

suskind_pigeon.jpg
Patrick Süskind. Le pigeon

Un matin, un homme sort de la chambre de bonne qu’il occupe et découvre un pigeon dans le couloir.
Il croise son regard et quitte l’immeuble paniqué.
Tout au long de la journée, sa peur va grandissant, au point qu’il pense ne plus jamais pouvoir rentrer chez lui et s’imagine vivant dans la rue tel un clochard.
Une illustration parfaite de la phobie.

 

Lecture de confinement également pour Denise qui a présenté

ecrevisses_0.jpg
Delia Owens. Là où chantent les écrevisses.

Le portrait inoubliable d’une fillette solitaire au cœur du marais de Caroline du Nord.
Kya, âgée de dix ans, y survit seule, sans savoir ni lire ni écrire, des oiseaux pour seule compagnie.
Elle calque sa vie sur les comportements des animaux, qu’elle observe avec passion.
Le jour où un jeune garçon, avec qui elle entretenait une relation, est retrouvé mort, les soupçons se portent sur elle.
Le récit d’une enfance délaissée, d’une exclue, qui n’a d’autre guide que la nature qui l’entoure.

 

Merci à toute l'équipe de la résidence Renon pour leur accueil et à tous les participants pour leur enthousiasme pour la lecture.
Merci également à ceux qui sont venus sans présenter d'ouvrage, mais pour le plaisir d'entendre parler de livres.

Le prochain club lecture aura lieu en novembre, selon le même protocole sanitaire et réservé aux résidents.

Des livres et nous - septembre 2020