Vous êtes ici

Des livres et nous (décembre 2020)

 

Le 15 décembre 2020, reprise des réunions du Club Des livres et nous à la Résidence Renon ! Avec masque et distanciation de rigueur, nous avons pu échanger à nouveau sur nos lectures.

 

Lucette, une fidèle, avait apporté :

 

nulle-part-maison-mon-pere.jpg

Assia Djebar. Nulle part dans la maison de mon père

Assia Djebar, académicienne française, née en Algérie, y raconte son histoire : son enfance et sa jeunesse, tiraillée entre deux cultures.
A la maison son père rappelle régulièrement les règles et les devoirs de la religion musulmane.
A l’école française qu’elle fréquente, elle est la seule de sa religion et rêve d’avoir la même liberté que les autres élèves.

Lucette a beaucoup aimé sa lecture et a apprécié la très belle écriture de l’auteure.

 

Changement de pays avec Christiane qui nous a présenté :

la-vie-mensongere-des-adultes.jpg

Elena Ferrante. La Vie mensongère des adultes

Comme dans sa fameuse saga de romans L’Amie prodigieuse, adaptée depuis pour la télévision, l’histoire se passe à Naples.
La jeune Giovanna surprend une conversation entre ses parents, au cours de laquelle son père la décrit comme « aussi laide que la tante Vittoria ».
Elle va tacher d’en savoir plus et découvre alors que son père a rejeté sa famille, trop populaire.
Nous allons suivre l’évolution de son regard sur les adultes et les mensonges de son éducation.

 

Christiane nous a également parlé de sa lecture en cours :

walden.jpg

Henry David Thoreau. Walden ou la vie dans les bois

Thoreau est un auteur américain du XIXème siècle, chantre de la nature, misanthrope et adepte d’une vie simple, sans industrialisation ni commerce.
Il écrit Walden lors d’une retraite dans une cabane au bord d’un lac.
Si les hippies s’y référaient dans les années 1960, il est cependant assez ardu à lire.

 

Denise est venue avec plusieurs ouvrages :

la-vie-est-belle-et-drole-a-la-fois.png

Clarisse Sébard. La Vie est drôle et belle à la fois

Une romance légère ancrée dans la saison.
Depuis que son grand-père est mort la veille de Noël, Léna déteste cette période. Cette année cependant elle a accepté de rejoindre son frère et sa nièce dans la maison de leur enfance.
Lorsqu’ils arrivent, leur mère a disparu, mais a laissé un message les encourageant à faire la fête sans elle…
Ambiance de saison avec tartelette aux fruits secs, lait de poule, sapin et chant de Noël dans  le petit village provençal enneigé.
L’auteure nous donne même les recettes des tartelettes et du lait de poule en fin de volume !

 

femmes-lisent-dangereuses.jpgfemmes_lisent_de_plus.jpg

Laure Adler et Stefan Bolleman. Les Femmes qui lisent sont dangereuses et Les Femmes qui lisent sont de plus en plus dangereuses 

Deux livres illustrés de tableaux et photographies pour raconter le rapport des femmes à la lecture.
Tout d’abord lectures de textes religieux, à voix haute, puis lecture studieuse, plaisir ou émancipatrice.
Chaque portrait de femme est commenté, de la première apparition d’un livre associé à la vierge Marie dans l’Annonciation de Simone Martini, à la célèbre photo de Marilyn Monroe lisant l’Ulysse de Joyce.

 

poursuite_agatha.jpg

Anne Martinetti. A la poursuite d’Agatha Christie

Une évocation des différents lieux de vie d’Agatha Christie.
La reine du crime a fait de nombreux voyages, des vacances en France avec ses parents à son tour du monde avec son premier mari, Archibald Christie, en passant par les chantiers de fouilles en Orient avec son second mari, l’archéologue Max Mallowan.
Chacun de ses séjours l’a inspirée pour écrire ses romans. Un beau livre très illustré.

 

Merci à toute l'équipe de la résidence Renon pour leur accueil et à tous les participants pour leur enthousiasme pour la lecture.
Merci également à ceux qui sont venus sans présenter d'ouvrage, mais pour le plaisir d'entendre parler de livres.

Le prochain club lecture aura lieu en janvier, selon le même protocole sanitaire et réservé aux résidents.

Des livres et nous - décembre 2020