Vous êtes ici

Maylis de Kerangal

kerangal_portrait.jpg

Paula Karst, jeune parisienne de 20 ans intègre une école prestigieuse de formation de peintres en trompe-l’œil à Bruxelles. Elle y noue des liens d’amitié forts avec l’écossaise Kate et le belge surdoué Jonas. Entre flash-backs, dilatation et accélération du temps, on va suivre Paula sur 7 ans.

Le savoir-faire et le travail

C’est un roman qui parle du faire, de savoir-faire, d’artisanat, de peinture, de technique, de matière et de travail. Comme à son habitude, Maylis de Kerangal incorpore des termes techniques à son roman, elle évoque de façon précise les couleurs et les types de bois ou de marbre ainsi que l’ambiance de la formation sur un semestre puis des différentes équipes qu’intègre Paula. Le style de l’auteur est au plus près de la réalité du travail, de la concentration de Paula, des impératifs et des hasards et des choix qui tricotent son parcours professionnel et individuel.

Roman d’apprentissage

C’est aussi un roman un roman d’apprentissage car si l’auteure évoque dans un premier temps l’ambiance de la formation, la colocation, les inquiétudes des parents devant cette nouvelle lubie d’étudiante, elle déploie sur 7 ans le parcours de Paula qui se professionnalise et se constitue un carnet d’adresses grâce aux relations gardées de la formation puis aux chantiers effectués. Elle travaillera dans les équipes des décors de Cinecittà puis de Lascaux à la fin du roman.

Européenne d’aujourd’hui

L’auteure nous décrit le parcours de cette jeune européenne amenée à travailler en Russie et en Italie, faisant de temps en temps la navette avec la France tandis que ses relations avec ses proches évoluent et qu’elle maintient le contact malgré la distance avec Kate et Jonas. 

Tension narrative

Dans ce récit d’une vie intérieure on assiste au déploiement de la personnalité professionnelle et amoureuse de Paula et une tension narrative perdure tout au long du roman entre inquiétudes partagées sur cette voie professionnelle peu tracée et peu évidente et évolution de cette histoire d’amour qui ne dit pas son nom avec Jonas.

Traçant son chemin en dehors des modes mais témoignant sur l’époque contemporaine et sur l’intime dans un style puissant, la voix singulière, forte et accomplie de Maylis de Kerangal est vraiment à découvrir pour qui s’intéresse à la littérature d’aujourd’hui.

Sandrine