Vous êtes ici

Les 20 ans du Mois du film documentaire

mois du film documentaire

À l’occasion de l'anniversaire du Mois du film documentaire, voici une sélection qui met à l'honneur les célébrations estivales.

Danse, théâtre et spectacles de rue sont donc au menu de cette programmation enjouée qui plonge les spectateurs dans la fièvre d’un festival de musique au cœur de la forêt landaise, l’univers décalé et convivial d’une fête de village dans l’Oise, ou la moiteur d’un bal populaire géant au fin fond de l’Allier.

Que la fête commence !

mddoc2019-banniere1000x150banniere2.png

 

La Médiathèque de Vincennes vous propose 2 projections samedi 9 et 16 novembre à 16h30 dans la salle des Académiciens :

Que ta volonté soit fête de Johanna Turpeau (2015, 52’)

Au cœur du massif forestier landais, le village de Luxey, peuplé d’irréductibles gascons, résiste encore et toujours à l’ennui ! Grâce à leur espièglerie, leur ténacité et leur ouverture d’esprit, les habitants ont créé un événement reconnu nationalement : le festival "Musicalarue". Chaque année, autour du 15 août, le village passe de 680 à… 35 000 habitants ! Le film se penche sur la destinée de ce rassemblement atypique et charmant, cette folle aventure festive et solidaire qui fait respirer aujourd’hui un village tout entier.

Jours de fête de Philippe Barrier (2019, 52’)

Philippe Barrier, est bénévole sur le festival Jours de fête depuis 15 ans. En 2018, il décide de faire un film documentaire pour raconter comment un village de 500 habitants, Feigneux dans l’Oise, a pu mettre sur pied cette manifestation, qui aujourd’hui rassemble 8 000 personnes. Ou comment organiser deux jours festifs dans un univers décalé et convivial, tout en développant le lien social et en favorisant le participatif !

Rencontre avec le réalisateur

 

Une autre séance est prévue le vendredi 29 novembre au Cinéma Le Vincennes à 20 h 30 (tarifs : 9€ / 5€) :

Le Grand Bal de Laetitia Carton (2018, 1h30)

C'est l'histoire d'un bal. D'un grand bal. Chaque été, plus de deux mille personnes affluent de toute l’Europe dans un coin de campagne française. Pendant sept jours et sept nuits, ils dansent encore et encore, perdent la notion du temps, bravent leurs fatigues et leurs corps. Ça tourne, ça rit, ça virevolte, ça pleure, ça chante. Et la vie pulse.

Rencontre avec Gérard Godon, accordéoniste et animateur de bals folk, protagoniste du film