Vous êtes ici

Chi Li

une-ville-a-soi.jpg

Chi Li. Une ville à soi

Actes Sud, 2018

 

Onzième roman de l’auteure chinoise aux éditions Actes Sud

 

Mijie est une maitresse femme, elle mène à la baguette ses employées dans son magasin de cirage. Un jour, elle accepte d’embaucher la jeune Fengchun qui souhaite donner une bonne leçon à son mari qu’elle trouve par trop fainéant.

Fengchun, Mijie, deux générations, deux caractères différents

Malgré cela une amitié va se tisser entre les deux femmes sous le regard bienveillant de la belle-mère de Mijie. Puis il y a une vision de la ville de Wuhan, d’un quartier au paysage en évolution (entre modernité et passé), drainant une population issue des campagnes et ces familles anciennes au passé glorieux qui l’ont façonné, qui lui ont donné son identité.

Un regard tout en nuances

D’une manière subtile, Chi Li souligne avec lucidité la rencontre du passé et du présent, de ce qui est et ce qui est en devenir. Même les mœurs changent, bousculant les idées reçues face aux attitudes, aux comportements des protagonistes. Les repères s’effritent, chacun cherchant un perpétuel équilibre.

Un beau et court roman.

 

Empruntez-le  !

 Véronique D.