Vous êtes ici

Café culturel d'octobre 2019

cafe_octobre

loin.jpg

Alexis Michalik. Loin

Albin Michel, 2019

 

Antoine

Antoine, 26 ans, jeune homme presque parfait, est promu à un bel avenir, une carrière dans un prestigieux cabinet d’avocats et un mariage avec une fille ravissante. Mais c’est sans compter sur une mystérieuse carte postale de son père : « Je pense à vous, je vous aime », reçue avec des années de retard.
Celui-ci est en effet parti il y a vingt ans, abandonnant, femme et enfants sans explications.
Il n’est jamais revenu et la mère d’Antoine a refait sa vie.

La décision

Sans parler à sa mère de la carte, il décide de partir à la recherche de son père flanqué de son meilleur ami, Laurent, et de son incontrôlable sœur, Anna. Tous les trois vont s’embarquer dans un périple semé d’embûches et de découvertes stupéfiantes.

Un road trip initiatique

Ils vont parcourir, l’Autriche, la Suisse, l’Allemagne, la Géorgie, l’Arménie, la Turquie, l’Inde, la Nouvelle Calédonie dans une recherche de leurs origines qui se révélera bien plus compliquée qu’il n’y paraît. Ce voyage sera salutaire pour chacun d’entre eux et les transformera.

Avec ce roman d’aventures, Alexis Michalik, jeune prodige du théâtre, nous embarque dans une quête identitaire et initiatique pour mieux nous faire oublier la réalité.

Brigitte D.

 

getblob.jpg

Victoria Mas. Le bal des folles

Albin Michel, 2019

 

Le service du professeur Charcot

Le roman nous entraîne à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le service du professeur Charcot, célèbre neurologue de la fin du XIXème siècle qui faisait des études sur l'hystérie en pratiquant l'hypnose sur ses patientes et en donnant une fois par semaine des cours publics auxquels se rendaient les bourgeois de l'époque.

Une galerie de personnages attachants

Eugénie, jeune fille d'un milieu bourgeois, est internée par son père car elle entend des voix et a des visions de personnes décédées. Thérèse, ancienne prostituée, est internée depuis 20 ans pour avoir tenté de noyer son souteneur et amant. Louise, quant à elle, est une adolescente qui a été abusée par son oncle. Et puis il y a Geneviève, l’intendante du service, dévouée au professeur Charcot, ultra rigide au début du livre, et qui va, au fil du roman, surprendre le lecteur. 

Le bal des folles

Une fois par an, à la mi-carême, un bal costumé est organisé. C’est en fait, une nouvelle expérimentation de Charcot qui désire faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. 
Avec une écriture fluide, Victoria Mas met à nu dans ce roman la condition féminine de la fin du dix-neuvième siècle. Elle met en avant ces femmes rejetées par la société, traitées comme des parias, exposées comme des animaux de foire, dans un système patriarcal. 

Victoria Mas a 31 ans. Elle a travaillé dans le cinéma. Le bal des folles est son premier roman. Il a reçu le Prix Première plume et le Prix Stanislas 2019.

A lire absolument ! 
                                                                                                 

Isabelle

emma_becker.jpg

Emma Becker. La maison

Flammarion, 2019

«J’ai toujours cru que j’écrivais sur les hommes. Avant de m’apercevoir que je n’écris que sur les femmes. Sur le fait d’en être une. Écrire sur les putes, qui sont payées pour être des femmes, qui sont vraiment des femmes, qui ne sont que ça ; écrire sur la nudité absolue de cette condition, c’est comme examiner mon sexe sous un microscope. Et j’en éprouve la même fascination qu’un laborantin regardant des cellules essentielles à toute forme de vie.»

Sandrine

 

dubois.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Paul Dubois. Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon

L'Olivier, 2019

 

La Prison

Paul Hansen est incarcéré dans la prison de Bordeaux, à Montréal pour un crime que l’on ignore. Il partage sa cellule de six mètres carrés avec un Hells Angels, Patrick Horton, un dur, un tatoué, inculpé de meurtre.
Mais Patrick qui craint les souris, les coiffeurs et les dentistes peut se montrer bienveillant. Et peu à peu des liens d’amitié se tissent.
Protégé par ce taulard, Paul revisite sa vie, la nuit, en compagnie de ses absents. Son père, Johannes, sa femme Winona, sa chienne Nouk... leur compagnie est tout ce qu’il lui reste.

Le Passé

Fils d’un pasteur danois et d’une directrice de salle de cinéma à Toulouse, il grandit entre ses deux parents que tout sépare. Parti au Canada, il se retrouve superintendant à « L’Excelsior », occupé par soixante-huit propriétaires. Il est partout à la fois, aux machines, à l’entretien, à la piscine, au chevet des malades, veillant chaque jour à leur bien-être.

Le Drame

Lorsqu’il rencontre sa femme Winona, pilote d’un aéroplane, c’est un amour immense qui le submerge, qui trouvera son apothéose dans l’adoption d’une petite chienne, Nouk.
Mais le drame n’est jamais loin, et l’arrivée d’un nouveau gérant va faire éclater l’inévitable.
Ce roman d’une grande humanité, avec un sens aigu de la fraternité et de l’injustice, est certainement l’un des plus beaux de Jean-Paul Dubois.

Brigitte D.